Tension RDC-Rwanda : des mercenaires blancs et militaires rwandais renforcés à la frontière avec la RDC (Alerte)

L’Armée rwandaise intensifie sa présence le long de la frontière avec la RDC, depuis les grandes jusqu’aux petites barrières jusqu’au territoire de Nyiragongo dans la province du Nord-Kivu.

Selon Mambo Kawaya, membre de la société civile de cette province, qui s’est entretenu avec nos confrères de TOP CONGO FM, ces activités laissent penser que l’armée rwandaise se prépare à une incursion sur le territoire congolais. Il signale également la présence de mercenaires blancs aux côtés des militaires rwandais renforçant la frontière, avec des sacs de sable placés devant certaines guérites et positions.

« Sur la frontière Congolo-Rwandaise, on a vu certains mercenaires blancs accompagner les militaires Rwandais qui se renforçaient au niveau de la frontière. Plusieurs sacs de sable ont été placés devant certains guérites et autres positions de l’Armée Rwandaise », constate Mambo Kawaya.

Quant aux Forces Armés de la République Démocratique du Congo (FARDC), elles sont au courant de la situation.

Cependant, la société civile demande au gouvernement de prendre au sérieux ces menaces pesant sur la ville de Goma. Elle dénonce également des bombardements de l’aéroport de Goma par des drones rwandais, endommageant des avions civils bien que les cibles soient militaires.

Par ailleurs, une bombe du M23-RDF a été larguée à Sake, provoquant des dégâts humains et matériels importants, selon le président de la société civile du groupement de Kamuranza à Masisi, Léopold Mwisha.

Un enfant de 12 ans a perdu la vie, et plusieurs personnes ont été blessées, tandis que les routes sont coupées, provoquant une situation de famine et un risque élevé de maladies. La société civile appelle le gouvernement à agir rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *