Sud-Kivu : MDA lance un nouveau projet dans les zones de santé de Minova et Bunyakiri « approche intégrée de lutte contre la malnutrition chronique et renforcement de la résilience communautaire »

L’ONG Médecin d’Afrique (MDA) a procédé, jeudi 11 janvier à Minova dans le groupement de Buzi en territoire de Kalehe (Sud-Kivu), au lancement de son nouveau projet intitulé « approche intégrée de lutte contre la malnutrition chronique et renforcement de la résilience communautaire ».

Ce projet communautaire est basé sur l’eau, hygiène, assainissement, la nutrition ainsi que la sécurité alimentaire va couvrir 100% la zone, c’est-à-dire 21 aires que compte la zone de santé de Minova et d’autres dans la zone de santé de Bunyakiri, a fait savoir le Dr Emery Likaka de l’organisation Médecin d’Afrique.

« Les enfants de 0 à 23 mois, les femmes enceintes et allaitantes seront les bénéficiaires directs. Nous allons travailler en collaboration avec les zones de santé ciblées, les autorités politico administratives, les cellules d’animation communautaire pour qu’ensemble nous puissions lutter contre la malnutrition », a-t-il précisé.

Un projet avec plusieurs volets ou paquets

Des ouvrages et des points d’eaux seront non seulement aménagés dans des structures sanitaires et dans des écoles mais également des zones de gestion des déchets et l’aménagement général des conditions d’hygiène.Toujours dans le volet nutrition, des enfants vont bénéficier des espaces des jeux communautaires (crèches) pour la stimulation de la petite enfance.

« Il y aura aussi la promotion de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant ANJE pour les enfants de 0 à 23 mois, il y aura des démonstrations culinaires que nous allons réaliser pour montrer aux mamans comment on peut préparer des aliments consistants, équilibrés qui soutiennent la croissance effective des enfants », ajoute le Dr Emery Likaka.

Par ailleurs, dans le volet sécurité alimentaire, des cellules d’animation communautaire seront dotées des activités génératrices de revenus AGR dont l’appui aux semences et en outils arratoires.

Initiation de l’approche père, mari modèle

Cette fois les papas seront accompagnés, cela pour ne pas laisser la responsabilité de la nutrition, de l’eau hygiène et assainissement et de la gestion du ménage uniquement à la femme.

Des invités et certains agents MDA au BCZ/Minova lors de la cérémonie du lancement du projet

Notons que ce projet essentiellement communautaire est financé par l’UNICEF et va durer 12 mois.

Jackson Maliyabwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *