Senatoriale en RDC : en campagne au Sud-Kivu, Balibuno Mugisho Benny « Mutu ni Watu » refuse d’imiter les sénateurs de l’ancienne législature et promet d’œuvrer pour la justice sociale

Au Sud-Kivu, la campagne électorale pour les élections sénatoriales a démarré ce jeudi 25 avril 2024. À l’assemblée Provinciale, differents candidats Sénateurs se sont succédés du haut du perchoir pour prononcer chacun son discours de campagne.
Le moment le plus fort de cet exercice citoyen aura été l’audition du discours d’un jeune connu dans l’histoire du développement au Sud-Kivu, au nom de Mutu ni Watun
En effet, ce jeune d’une trentaine a fait un discours historique, se présentant comme le candidat qui va jouer le cordon ombilical entre les assemblées provinciales et les institutions nationales.

Le N°31 a rassuré qu’il va oeuvrer pour l’amélioration du social des députés provinciaux.

Découvrez l’allocution de jeune Balibuno Mugisho Benny devant les députés provinciaux :

La République Démocratique du Congo continue de consolider sa marche Démocratique débutée en 2006.

Au lendemain des élections de Décembre 2023 et les différents processus de mise en place d’institutions provinciales que nationales à travers des élections indirectes.

La question ici est de savoir, s’achemine-t-on vers le changement attendu par notre peuple ou c’est le mainstatuques?

La réponse à cette question devrait revenir aux élus provinciaux de cette législature à laquelle la population place beaucoup d’espoir en particulier au Sud-Kivu qui a connu un quinquina très particulier.

La province du Sud-Kivu ne fait que régresser sur plusieurs plans par rapport aux autres provinces. Jamais les exécutifs provinciaux de ses 15 dernières années ne sont accordées avec l’Assemblée Provinciales l’organe délibérante.

Au lendemain de chaque mise en place du gouvernement provincial, des motions

tombent pour demander des comptes à l’exécutif, ce qui est normal.

Malheureusement son issu a toujours été hypothétique pour la province.

Les sénateurs également élus, comme leurs collègues députés nationaux restent pour longtemps à Kinshasa oubliant les priorités auxquelles, ils ont été élus. Le tableau à ce sens est sombre dans notre province du Sud-Kivu et nous exige un grand surtout patriotique pour le bienêtre du peuple et les générations futures.

Les diktats des personnalités influentes au sein de différentes formations politiques

n’ont fait qu’engendré des frustrations populaires et les citoyens les plus méritant cet

compétents restent en grande partie loin des instances de prise de décision. Vu tout ce tableau mitigé, moi BALIBUNO MUGISHO Benny N°31,  j’avais pris la décision de jouer un rôle de premier plan dans l’éveil patriotique de notre pays tout en contribuant

également à son développement.
C’est ainsi que j’ai décidé de m’engager avec toute mon énergie pour apporter ma modeste contribution au développement de notre province en particulier et de toute la RDC en général.

Je suis donc candidat Sénateur.
Pour un petit rappel, en 2018, j’ai lancé le projet « ordinateur pour tous », facilitant des centaines de nos compatriotes défavorisés à se procurer un ordinateur portable à crédit et à moindre cout financier.

En 2021, j’ai encore lancé le projet AKAMOL’EKA sur fonds propre à travers la fondation MUTU NI WATU. Ce projet a permis d’installer plusieurs certaines des lampadaires solaires dans plusieurs agglomérations rurales de KABARE permettant à nos concitoyens de faire librement du petit commerce sous l’obscurité pendant les heures tardives.

Dans cet élan patriotique, j’ai été dernier candidat député provincial circonsption électorale de KABARE. J’ai eu selon la CENI 2345 voix valablement exprimées pédant que dans mon Etat-major nous nous attendons à plus que ça.

Aujourd’hui, je suis candidat sénateur en province du Sud-Kivu. Cet appel patriotique inébranlable en moi me pousse toujours à solliciter votre soutien, vous élus provinciaux.

Je suis jeune et j’ai un rêve nouveau pour notre pays la RDC et la province du Sud- Kivu en particulier.
Et je voudrais vous dire deux choses. D’abord, je n’imiterai pas le style des sénateurs des législatures passées. Je ne le pourrais d’ailleurs. Et puis, comme vous le voyez bien, je suis un jeune. Donc un homme différent. Je me propose une politique d’ouverture et de dialogue. Ouverture, cela veut dire que Je serai accessible. Je vais être ce sénateur prêt à œuvrer pour une franche collaboration interinstitutionnelle ( Assemblées provinciales et institutions nationales).
Oeuvrer pour l’amélioration du social des députés provinciaux.
Dialogue, cela veut dire des rapports constants, confiants entre députés provinciaux et sénateurs. Je vais militer pour des rencontres permanentes Assemblées provinciales et Sénat, avec tous les élus, élus provinciaux en particulier, car j’ai l’intention de voir les assemblées provinciales devenir un réel lieu de débats sans interférence de Kinshasa.
Tout cela, pourquoi? Eh bien, pour maintenir la dignité et l’indépendance de chaque député provincial.
Nous devrions faire la part de chose, choisir le changement c.-à-d. BALIBUNO MUGISHO Benny qui défendra valablement les intérêts de sa base, càd vous les députés provinciaux élus légitimes du peuple ou choisir l’incertitude d’un lendemain encore obscure faisant revenir les mêmes têtes et en supporter les conséquences.

Mon projet politique est  « La Justice Sociale et la Distribution équitable des riches nationales», je ferai en sorte que vos droits soient garantis.

A Kinshasa j’y serai pour vous et vos droits y seront protégés, je veillerai à la subvention de vos missions parlementaires dans le cas de l’exception de la non prise en charge par l’Etat. Les humiliations tant décriées dont sont toujours victimes les députés provinciaux lors des réclamations des salaires doivent cesser et nous y veillerons.

Le choix que vous allez faire aujourd’hui doit honorer notre peuple.
De vous, je compte obtenir donc ce pouvoir d’aller initier et voter des lois capables de relever le défi. De contrôler le Gouvernement, les entreprises publiques, les établissements et services publics sans complaisance.
J’ai l’honneur de solliciter vos suffrages .
A quoi bon répéter les erreurs du passé? les générations futures sont déjà menacées car aucune garantie ou mesure n’est actuelle ni prise pour mettre fin à la malnutrition, au chômage,…

BALIBUNO MUGISHO Benny est ce jeune qui bien sûr inconnu mais que vous pouvez pousser haut, que vous pouvez créer et donner l’espoir aux milliers des jeunes qui se sentent oublié et laissé.

Bref, la constitution de notre Pays et la Parole de Dieu seront les soubassement de toutes mes actions parlementaires dans ma carrière politique pour le bien-être de tout citoyen congolais.

Que Dieu bénisse la RDC,

Que Dieu bénisse le Sud-Kivu

Que Dieu bénisse nous tous qui sommes ici présent.

Je dis et je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *