Rutshuru : des violents combats signalés entre les jeunes wazalendo CMC et les M23 à Bukombo

Des nouveaux affrontements sont signalés depuis la nuit du dimanche 7 janvier, aux environs de 21h entre les jeunes résistants Wazalendo et les rebelles du M23 à Mushebere et Bunkuba deux villages du groupement Bukombo, chefferie Bwito en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

D’après nos sources sur places, les éléments du groupe d’autodéfense CMC du général autoproclamé Dominique ont attaqué deux positions du M23 l’une dans le centre de Mushebere et la seconde sur la colline Bunkuba non loin de Muhongozi.

Au cours de ces attaques, sont seulement les armes à longue portée qui se faisaient entendre jusqu’au petit matin de ce lundi 8 janvier 2024.

Une panique généralisée à été observée dans le chef de la population vivant sans les zones proches de ces entités, notamment ndondo vers Kitshanga, Muhongozi, une partie de Mweso et dans l’agglomération de Katsiru.

Malgré cette timidité, aucun impact négatif n’est signalé sur la poursuite des activités socio-économiques dans ces zones précitées, où on observe un bon déroulement des activités.

Néanmoins, les villages Bunkuba et Mushebere restent vidés de leurs populations car jusqu’à présent quelques coups de feu sont entendus de loin toujours dans ce groupement.Signalons que les VDP/CMC ont envie d’occuper une colline surplombant le village Muhongozi où habites les éléments du mouvement du 23 mars (M23), renchéries nos sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *