RDC-M23 : des champs dévastés suite au largage des bombes ce 23 mai  à Minova

Aucun dégât humain n’a été cette fois enregistré  lors de l’explosion des  bombes, en début d’après-midi de ce jeudi 23 mai  dans la cité de Minova, groupement de Buzi dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Selon le Président de la nouvelle dynamique de la société civile de Kalehe, Daniel Mushumo, au total 3 bombes en provenance des collines du groupement Mupfunyi Shanga dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu) sont tombées à Minova au quartier Ludahuba à quelques mètres du complexe scolaire Mwanga situé le long de la route Kasunyu-Minova et deux autres ont fini leurs courses dans la concession du député Mushekuru Kayani près de la rivière Mubibimbi vers l’agglomération de Kishinji.

Mushumo de la Nouvelle  fustige le fait que la cité de Minova est devenue la cible de largage des bombes de terroristes du M23/RDF visant à exterminer les populations civiles.

« Aujourd’hui, aucun bilan humain, seulement les plantes ont été endommagées et les enseignants des écoles qui fonctionnent dans le quartier Domaine Privé ont ramené tous les élèves à la maison pour les épargner des tirs de l’ennemi de notre pays », a précisé Daniel Mushumo.

Il vous souviendra qu’hier mercredi, l’éclat d’une bombe larguée par les rebelles du M23-RDF a blessé une sentinelle au couvent des sœurs marie à Bobandana toujours dans la cité de Minova.

De l’autre côté sur  la ligne des  fronts, la colline stratégique de Ndumba dans la chefferie de Bahunde en territoire de Masisi est passée aux mains de forces armées de la RDC après une guerre acharnée qui a fait appel à l’intervention des armes lourdes et légères dans cette entité et ses alentours.

Un exploit car les terroristes du M23-RDF profitaient de cette colline pour larguer des bombes à Minova. Et peut être permettra l’ouverture de la route Minova-Goma  non fréquentée depuis l’occupation de cette colline, estiment les observateurs dans la région.

Outre Ndumba, certaines sources concordantes  indiquent que les collines de Kasake, Kashovu et Kabuye ont été reconquises des FARDC et des Wazalendo depuis la matinée de ce mercredi 22 mai.

D’autres combats sont signalés aux alentours de ces montagnes ou les FARDC et Wazalendo tentent de poursuivre leur progression vers Rubaya, un site minier de la province du Nord-Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *