RDC-ADF: une nouvelle incursion sanglante en Ituri fait 11 morts

Des rebelles ougandais de l’ADF ont mené une nouvelle incursion dans la nuit de lundi à mardi 14 mai 2024 à Ndimo, une agglomération située en territoire d’Irumu, chefferie de Walese-Vonkutu, groupement Bandavilemba, dans la province de l’Ituri.

D’après le coordonnateur de la CRDH/Irumu, ces djihadistes ont réussi à tuer 11 civils, dont 6 femmes, avant d’incendier 5 maisons.


« Les présumés rebelles ougandais de l’ADF ont tué 11 civils, dont 6 femmes, à 19h lundi 13 mai 2024 à Ndimo. Cela s’est produit après le passage de l’administrateur du territoire d’Irumu pendant sa mission d’itinérance dans le groupement Bandavilemba. Nous comprenons que c’est un sabotage de ces terroristes ADF », a indiqué Christophe Munyanderu.

Ce défenseur des droits humains déplore cette attaque tout en appelant les services de sécurité et la population à la vigilance, car l’ennemi veut saboter la présence de l’administrateur dans la région.

« Ces terroristes ont saboté la présence de l’administrateur qui circulait dans les agglomérations du groupement Bandavilemba en mission d’itinérance. Cette attitude demande une vigilance de la part de tous les services de sécurité, et la population doit également être vigilante. Nous lançons à nouveau un appel aux autorités pour renforcer l’effectif des militaires dans le Walese-Vonkutu, »a-t-il déclaré.

Pour le moment, « la population de Ndimo est rouge de colère. Elle envisage d’enterrer les corps après le retour de l’administrateur militaire, le colonel Siro Nsimba ».

Signalons que, ces derniers temps, les usagers du tronçon routier Luna-Komanda font face à des embuscades et des incursions des rebelles ougandais de l’ADF actifs dans la zone, se soldant toujours par des morts de civils et l’incendie de véhicules ou de maisons d’habitation.

Avec Actualités.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *