Nord-Kivu : bombardement des civils par les rebelles du M23-RDF ce 7 février, l’armée s’active

Une série d’explosions a secoué les quartiers de Goma et Sake, ce mercredi 7 février, causant des préoccupations quant à la sécurité des habitants.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont attribué ces attaques aux rebelles du mouvement M23, soutenus par l’armée rwandaise.

Dans le communiqué officiel de l’armée congolaise, l’on note que ces bombardement auraient commencé depuis la soirée de ce mardi 6 février, sur les positions des FARDC à Nzulo.

Le porte-parole des FARDC en province, le Lieutenant Colonel Guillaume Njike Kaiko fait savoir que les forces loyalistes sont actuellement engagées dans des opérations pour contrer les attaques simultanées des forces rwandaises et des rebelles du M23 dans la région de Sake.

« L’armée rwandaise et ses supplétifs du M23 ont largué dans la nuit du 06 février et le matin du 07 février 2024, deux bombes respectivement surNZULO et le Marché du quartier MUGUNGA à GOMA. Ces bombes qui ont ciblé des populations civiles n’ont pas causé heureusement des pertes en vies humaines. Par la même occasion, le Commandant de la 34 Région Militaire Commandant des Opérations au Nord Kivu, informe la population de sa juridiction que les forces loyalistes s’activent en ce moment, à déjouer les attaques simultanées lancées ce même jour par les terroristes de l’armée rwandaise sur les positions des FARDC se trouvant en profondeur de la cité de SAKE.Par ailleurs, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo appellent la population au calme et la rassurent de leur farouche détermination de la défendre et sauvegarder l’intégrité territoriale de notre pays », lit-on dans ce communiqué.

Face à la montée des tensions et aux affrontements persistants dans la région du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo, le commandant de la 34ème région militaire a lancé un appel urgent à tous les militaires présents à Goma. Peu importe la raison de leur présence dans la ville, ils sont priés de se rendre à Mubambiro, dans le groupement Kamuronza du territoire de Masisi, ce 7 février 2024.

« Le Commandant de la 34 Region Militaire et Commandant des Opérations au Nord Kivu, le Général Major MAMBONDANI MICHEL Shora,appelle tous les militaires en divagation à GOMA et ceux s’y trouvant quelque soient les motifs de leurs séjours, de se présenter le jeudi 08 Fév 2024 à MUBAMBIRO pour une communication importante les concernant.A cet effet, les véhicules seront mis à leurs dispositions à partir de 05Hr au terrain de Football du Camp KATINDO pour évacuation. Il sied de noter que la parade aura lieu à 07HO0. N.B: Les contrevenants seront arrêtés et déférés devant la Justice Militaire(JM) », insiste ce communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *