Minova : encore des morts après explosion des bombes larguées par le M23

La situation reste tendue et la psychose ne fait qu’augmenter ce lundi 13 mai dans la cité de Minova, groupement de Buzi en territoire de Kalehe (Sud-Kivu).
Au-moins six bombes en provenance des collines du groupement Mupfunyi Shanga en territoire de Masisi (Nord-Kivu) viennent d’être larguées l’avant midi de ce lundi à Minova. Ces bombes tirées par les rebelles du M23-RDF causent la mort de deux personnes et un blessé, bilan encore provisoire, selon des sources locales.

« Plus de 6 bombes lancées par les terroristes du M23 l’avant midi de ce lundi 13/05/2024 sur la cité de Minova font état d’un bilan de 2 morts et un enfant blessé grave diligenté à l’ hôpital général de Minova. Trois bombes sont tombées au  quartier Ludahuba et fait un bilan d’une femme morte et son petit fils diligenté à l’hôpital général de Minova qui est entre la vie et la mort », rapporte un habitant de Minova.

Signalons que depuis tôt le matin de ce lundi, les FARDC et les groupes armés affrontent les rebelles du M23 par des tirs d’artillerie dans la région.
Les détonations d’armes lourdes ne font qu’accentuer la psychose et mettent dans la confusion les déplacés ainsi que la population hôte de Minova, déjà sur le qui-vive.
Les acteurs locaux affirment que depuis deux semaines au moins, une dizaine de bombes sont tombées à différents endroits du groupement de Buzi faisant des victimes et des dégâts matériels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *