Masisi : un hélicoptère de la MONUSCO rate le bombardement du M23 à Mweso

Un hélicoptère de la mission d’observation des nations unies au Congo MONUSCO a raté le bombardement des terroristes du M23 la journée de ce samedi 13 janvier, lors de son passage dans la zone aérienne de Mweso, en groupement Bashali Mokoto, territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Selon les informations à notre possession, ces terroristes ont tenté lancer des obus du mortier 120 et des coups de balles du PKM visant l’appareil sans succès, car ce dernier était dans un altitude qui n’était pas facile pour cibler.

Ces mêmes sources ajoutent qu’au cours de ces bombardements, une psychose a été observée momentanément dans les chefs de la population de Mweso qui craignait à une éventuelle attaque contre les positions de ces terroristes, situées aux montagnes surplombants l’agglomération.

Pendant ce temps, aucun incident n’a été signalé du côté civile, et l’appareil n’a pas été touchés par ces tirs, mais aussi les activités socio-économiques se poursuivent à la normale dans cette partie de la chefferie de Bashali.

Signalons que depuis la mise en œuvre des avions de chasse et drones de combat par le gouvernement congolais au côté des FARDC, les terroristes du m23 vivent la crainte au ventre, car ces derniers ne sont pas d’accord avec toute sorte d’appareil qui vole sur l’espace aérien de la zone où ils occupent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *