Masisi : quatre morts et trois blessés lors d’une « dispute » entre éléments de l’armée et des jeunes « Wazalendo » à Bweremana

Au moins quatre personnes ont été tuées et trois autres blessées lors d’une « dispute » qui a dégénéré entre des militaires et des éléments « Wazalendo » la nuit du dimanche 05 mai à ce lundi 06 mai 2024 à Bweremana, village situé dans le groupement Mupfunyi Shanga en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Les circonstances n’étaient pas claires dimanche. Selon un acteur de la société civile ayant requis l’anonymat, « tout est parti d’une mésentente entre ces deux forces qui pourtant coalisent pour combattre les rebelles du M23-RDF qui veulent conquérir d’autres zones dans cette region ». Les choses ont dégénéré et « ils se sont tirés dessus et il y a quatre morts et trois blessés ».

Selon la même source : « un militaire  FARDC a été atteint par balle et succomber de suite de ses blessures. Une femme civile et un enfant ont tous péri pendant cet échange de tirs », a confirmé à radio TOP BUZI FM.

Cet incident intervient alors que des combats sont en cours sur plusieurs lignes de fronts contre les rebelles du M23 dans différentes collines du groupement Mupfunyi Shanga et provoquent de nouveaux déplacements de populations paniquées.

Les acteurs de la société civile appelle par ailleurs, toutes les deux parties au patriotisme e surtout à la discipline militaire.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *