Masisi : arrestation des certains éléments FARDC ayant paniques la population à Sake, la société civile territoriale se réjouit

La société civile force vive en territoire de Masisi au Nord-Kivu, salue la bravoure manifesté par le service chargé de discipline des FARDC pour avoir arrêté mardi 2 janvier 2024, une vingtaines des militaires jugés indisciplinés qui avaient tirés des coups des balles sans motif valable créant ainsi une panique généralisée à la population de Sake et au point de contrôle de Mubambiro la nuit du dimanche 31 décembre, juste à la veille du nouvel an en groupement Kamuhoronza chefferie des Bahunde.

Dans son allocution, Telesphore Mitondeke rapporteur de cette structure citoyenne, le comportement que ces militaires avait manifestés c’est une faute grâve non seulement la dissipation des munitions, mais aussi crée une trouble à l’ordre public, est surtout pendant cette période caractérisée par une insécurité grandissante dans le territoire.

Ce cadre de la société civile à Masisi, dit être inquiet de ce que manifestent certains éléments FARDC qui n’arrivent pas à convaincre la population suite aux bavures qu’ils commettent à l’égard des habitants qui souffrent de longtemps.Cependant il souhaite voir les services habilités des forces armées de la république du Congo « FARDC » punir en titre d’exemple ces 27 militaires non éduqués, car selon lui, nul n’est au-dessus de la loi.

« Si vous essayez de questionner la problématique sécuritaire dans la région, vous constaterez une fragilité sécuritaire, et que cet état des choses à été un préjudice dans le chef des populations parce-que elles ont étaient surprise par les détonations des cartouches dans tous les quartiers de la cité. C’est le bon moment à la population de savoir qu’il ne s’agirait pas de l’entrée de l’ennemi. La dissipation des munitions constitue une infraction selon la loi de la république. Il serait mieux que le commendataire de faute soit interpellé, et des mesures correctives soient envisager pour décourager ce comportement », a soutenu Telesphore Mitondeke.

Signalons que cette situation s’est produite dans la cité de Sake alors que l’ennemi dont les terroristes du M23-RDF est aux alentours près de 10 km de cette cité stratégique de la ville touristique de Goma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *