Kalehe : un accrochage entre deux groupes armés « Wazalendo » à Kalehe

Un accrochage a opposé ce mardi 07 mai deux groupes armés Raiya Mutomboki (RM Mwenyeasili et RM Hamakombo), actuellement appelés « Wazalendo » à Bunyakiri dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

Le bilan provisoire fait état de 1 mort du côté RM Mwenyeasili et des blessés graves du côté RM Hamakombo, renseigne le cadre de concertation territorial de la société civile de Kalehe. Ces groupes armés sont plus actifs à Bunyakiri sur la route nationale numéro 3 dans la chefferie de Buhavu et dans le Buloho.

Notre source indique que le même incident s’est produit la journée de ce même mardi à Mukwidja vers 14h dans le groupement de Mbinga-Nord où d’autres éléments maï-maï (Wazalendo) ont échangé plusieurs coups des balles avec les éléments FARDC basés dans cette partie, pour des causes non encore élucidées.

« Pendant que toute la population du territoire de Kalehe est en pleine psychose généralisée avec plusieurs effets collatéraux qui sont causés par les affrontements entre les rebelles du M23-RD et les forces armées de la République Démocratique du Congo FARDC dans les différentes limites du Territoire de Kalehe/ Sud-Kivu et du Territoire de Masisi au Nord-Kivu, précisément dans les groupements de Mupfunyi-Shanga et Ufamandu, chefferie des Bahunde, des scènes de désolation ne cessent d’être rapportées à Kalehe », regrette Delphin Birimbi président du cadre de concertation territorial de la société civile de Kalehe.

À cet effet, le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe « CCTSCkalehe » demande au gouvernement congolais de prendre ses responsabilités à imposer la paix partout à travers le renforcement et déplacement de forces de défense et de sécurité  » FARDC et PNC », leurs équipements ainsi que la prise en charge effective pour sécuriser  les habitants tout en évitant les irrégularités, surtout que l’obligation de sécuriser les populations et leurs biens revient au gouvernement conformément à la constitution comme loi par excellence de la RDC.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *