Kalehe : transport de la navigation, quelques mesures préventives prises sur les beachs de Buzi

Après constat de relâchement et pour prévenir les cas d’accidents de noyade ou chavirement, des bateaux et embarcations en bois sur le Lac Kivu. Le Chef de poste en charge de transport de la navigation rappel à tous les acteurs du secteur lacustre (passagers, propriétaires des bateaux, embarcation en bois, Police Lacustre, Force Navale, les Chefs des Beachs) que certaines mesures restent à observer.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 22 février, dont une copie est parvenue à la rédaction de TOP BUZI FM, le chef de poste lacustre de Minova en territoire de Kalehe (Sud-Kivu), Monsieur Akilimali Kahimbi Samuel, insiste sur l’application stricte de ces mesures sur toute l’étendue du Poste Lacustre de Minova.

« Aucun bateau, embarcation en bois ne peut quitter le Beach (quai) ou résideun Chef de Beach sans I’autorisation préalable de ce dernier. La vente des billets des bateaux doit correspondre au nombre des places assises et des gilets de sauvetage. Aucune embarcation en bois ne peut obtenir l’autorisation de sortie si tous les passagers à bord ne portent pas les gilets de sauvetages. Il est interdit aux petites embarcations de transporter les personnes et leurs biens. Interdiction formelle aux agents maritimes d’autoriser la sortie de toute embarcation totalement amortie ou en surchargement aux delà du tonnage réglementaire. Pour toute contre venant, une enquête sera urgemment ouverte pour dégager les responsables et les concernés seront sévèrement sanctionné conformément à la Loi. », lit-on dans ce communiqué.Par ailleurs, vu que la situation sécuritaire est précaire ces derniers jours, le Chef de poste lacustre de Minova demande aux armateurs des bateaux et boats, que l’heure prévu pour quitter les beachs est 07h30′ et I’heure de fin d’accoster est 17h30′, cela facilitera aux services de sécurité de faire leur travail.

Cependant, les chefs des Beachs ou agents maritimes, la Force Navale et la Police Lacustre sont chargés dans les limites de leur position à l’exécution sans faille de ces différentes mesures, instruit le même document.

Jackson Maliyabwana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *