Kalehe : soins gratuits pour les déplacés de guerre assurés par 2 aires de santé à Minova

Le médecin Chef de zone de Minova, Dr Kapepa Ngoli Jérôme a appelé ce lundi 12 février, les déplacés de guerre qui ont fuit les affrontements entre les rebelles du M23-RDF et l’armée congolaise au Nord-Kivu qui sont présentement à Minova en territoire de Kalehe au Sud-Kivu, de se faire soigner gratuitement dans deux structures sanitaires. Il s’agit du centre de santé de Minova communément CEMUBAC et le centre de santé de Bobandana.

Selon le Dr Kapepa Ngoli Jérôme, la zone de santé de Minova est débordée par des déplacés venus de Mufunyi-Shanga et Mupfunyi-Karuba et qui vivent des dans conditions déplorables. Il affirme que le gouvernement congolais est préoccupé de la crise qu s’observe dans la zone de santé de Minova.

Cependant, les professionnels de la blouse blanche de la zone de santé ont envisagé quelques pistes de solutions dans un premier plan, pour épauler cette population , victimes des atrocités avec ces deux structures sanitaires.

« Les déplacés sont pris en charge ici avant que le gouvernement n’intervienne. C’est pourquoi j’invite tous les déplacés vivant à Minova de pouvoir envoyer leurs enfants et les femmes enceintes au centre de santé Minova et celui de Bobandana pour les soins appropriés. L’équipe est active, nous faisons la continuité des soins », a-t-il lancé.

Par ailleurs, le MCZ a appelé toute personne de bonne volonté et des organisations humanitaires de venir en appui la zone de santé de Minova dans l’urgence pour sauver ces compatriotes.

Il vous souviendra que depuis le début de l’année 2022, les rebelles du M23-RDF ont lancé des attaques sur les positions des résistants Wazalendo d’un côté et FARDC de l’autre côté, dans le territoires de Masisi (Nord-Kivu). Ceci reste à la base d’un déplacement massif de la population vers Minova dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu.

John Sekeli

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *