Kalehe : les membres des ETD, les concessionnaires outillés sur le cadastre agricole

Clôture ce jeudi 11 avril à Kalehe centre d’un atelier de formation de sensibilisation et d’information des membres des ETD (Entité Territorial Décentralisée) et l’administration foncière rurale sur le cadastre agricole, organisé par la division provinciale du cadastre agricole avec l’accompagnement de VNG International, ZOA et AGRITERRA dans le projet « transition pour un développement inclusif à l’Est de la RDC ».

Selon Loochi Muzaliwa, diirecteur des programmes au sein de l’organisation VNG International, l’objectif poursuivi en organisant cette activité est de faire connaître aux membres des ETD et de l’administration foncière rurale le rôle du cadastre agricole dans l’accès sécurisé à la terre agricole et dans l’amélioration de la sécurité alimentaire en province du Sud-Kivu mais aussi les amener à comprendre le cadastre agricole, sensibiliser les parties prenantes sur la mise en valeur des terres agricoles, les outiller sur l’accès à la terre agricole et enfin, amener les acteurs à comprendre les liens de collaboration entre le cadastre agricole, les ETD et l’administration foncière rurale.

« Nous venons de clôturer ces travaux dont nous avons initié et avait comme objectif global de vulgariser, porter l’information au profit des producteurs agricoles, de concessionnaires et d’autres services étatiques sur l’organisation et fonctionnement de cadastre agricole mais également il fallait que les gens sachent qu’est ce que le cadre agricole va apporter de nouveau cela, pour éviter des confusions avec d’autres cadastres. C’est pourquoi nous recommandons aux participants d’aller vulgariser à leur tour et donner l’information pour que tout le monde soit au courant que le cadre agricole existe », a-t-il lancé.

Pour Munguiko Mahusi Justin, Chef de Division Provinciale du cadastre agricole, ce service est institué par le code agricole de 2011 et l’arrêté du Gouverneur de province du Sud-Kivu de 2023. En outre, ce service vient réglementer l’agriculture.

Notons, 65 personnes venues de différents groupements du territoire de Kalehe dont Mbinga-Nord, Mbinga -Sud et Buzi ont participé à cet atelier qui a duré deux jours.

Espoir Mbata

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *