Guerre à l’Est : message de compassion et de solidarité de Amani Kamanda Jacques à la population de Kalehe

Touché par la situation socio-sécuritaire que traverse ces derniers jours, la population du territoire de Kalehe (Sud-Kivu), Honorable Amani Kamanda Jacques a dressé ce dimanche 26 mai, un message de compassion et de solidarité à la population de ce territoire.

Dans son message, l’ancien Rapporteur de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu fait savoir que c’est depuis plusieurs mois que son Kalehe natal traverse une période difficile suite aux affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et le M23/RDF au Nord-Kivu.

Celui-ci fustige le fait qu’en dehors des attaques ciblées contre les bien civils, les écoles et les églises sont aujourd’hui transformées en site d’accueil des compatriotes qui ont fuit leurs domiciles.

« Environ 47.000 personnes déplacées sont arrivées dans les zones de santé de Minova, Bunyakiri et Kalonge en provenance des zones de combat. Cette situation impacte négativement sur les conditions de vie de nos compatriotes en déplacement forcé ainsi que celles des familles d’accueil. Il n’y a pas des mots pour exprimer ce que je ressens et je souhaite à toutes les familles affectées plus de solidarité et une union avec les autorités nationales pour faire échec à toute tentative de déstabilisation de notre territoire. Chers frères et sœurs, les mots sont impuissants dans ce genre de situation mais sachez-le, je partage votre peine. Je ne resterai jamais silencieux la où les intérêts de notre population sont bafoués », a lancé Amani Kamanda.

Appel aux autorités congolaises

Kamanda n’a pas manqué d’inviter les autorités politico-administratives et militaires à s’investir davantage pour rétablir la paix à l’Est de la RDC en général et plus particulièrement au nouveau gouverneur du Sud-Kivu dès son entrée en fonction, de fixer parmi ses priorités, la sécurité et les besoins sociaux de la population.

« C’est ici l’occasion d’inviter les autorités provinciales et nationales, plus particulièrement le nouveau Gouverneur, dès son entrée en fonction, de fixer parmi ses priorités notamment la sécurité, les besoins sociaux de base de la population, le désenclavement du territoire car le territoire de Kalehe est souvent oublié dans les programmes prioritaires de la province. J’invite également la communauté nationale et internationale à soutenir toutes les initiatives de pacification de notre territoire conduites par Son Excellence, Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République, chef de l’Etat, afin que nos compatriotes recouvrent la paix et jouissent pleinement de leurs droits », a-t-il martelé.

Il est important de préciser que même loin du parlement, Amani Kamanda est resté « un vrai parlementaire », estiment plusieurs observateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *