Drame de Kalehe: le FFN met en place un plan de reboisement des villages Nyamukubi et Bushushu

Après le dévaste de la catastrophe naturelle qui a frappé les villages de Nyamukubi et Bushushu en territoire de Kalehe, l’antenne provinciale du Fond Forestier National rassure qu’un plan de reboisement de ces deux villages est déjà bien établi et déposé à la haute hiérarchie et n’attends que la concrétisation.

Nelly Bashombe , chef d’antenne provinciale du FFN au Sud-kivu , rassure qu’après ce drame qui a frappé la partie Nord de la province du Sud-kivu,  son équipe s’est déployé urgemment sur terrain pour faire un état de lieu de la situation enfin d’établir une approche holistique pour reboiser toutes ces collines.

Nelly Bashombe informe aussi que conformément à la vision de la Direction Générale du fonds Forestier National, de mesures conservatoires sont déjà en exercise pour décourager la déforestation qui veut prendre un ampleur considérable au sud-kivu.

Ainsi toutes les personnes qui persisterons à couper les arbres pour faire du charbon ou du bois de chauffage se verront hautement taxées conformément à la loi pour abandonner cette pratique.

 » Il y a eu éboulement à Kalehe qui est dit a plusieurs facteurs dont  l’activité  humaine , le  relief mais aussi les catastrophes naturelles , en gros  à plusieurs facteurs. Le fond forestier National dans sa mission de financer les activités de  reboisement enfin de contribuer au capital forestier, nous avons fait un état de lieu local pour voir comment contribuer tant soit peu à la couverture forestiere du territoire de Kalehe. Nous avons déjà fait un rapport à notre direction générale, maintenant nous faisons le suivi. Ainsi nous attendons juste les orientations de la direction générale. Nous décourageons l’abbatage d’arbre et pour palier à cette situation, nous taxons cette action a un coup conséquent.
 » a dit Nelly Bashombe.

Rappelons que le FFN est un Etablissement public à caractère technique et financier, ayant pour mission d’assurer le financement des opérations de reboisement et d’aménagement forestier et de toute opération de nature à contribuer à la reconstruction du capital forestier.
Présentement, il est sous la tutelle du ministère de l’environnement et dirigé par le directeur général Honoré Mulumba Kalala.

Benjamin Marhegeko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *