CAN 2023 : la RDC jouera la Côte d’Ivoire en demi-finales, retrouvailles 9 ans après

Ce mercredi 7 février, les Léopards de la République démocratique du Congo vont s’opposer aux Éléphants de la Côte d’Ivoire à l’étape des demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations. Mais pour les Congolais, ce match représente un enjeu autre que le football.

Selon la Fédération congolaise de football, les joueurs de la RDC vont tous arborer un brassard noir dans leur bras droit en signe de solidarité avec leur compatriote meurtri par l’avancée des mouvements rebelles vers la ville de Goma, capitale de la province du Nord Kivu.

Ainsi, tous les joueurs se sont décidés à tout donner dans cette rencontre pour faire entendre la voix de la RDC, agressée par son voisin le Rwanda, sous un silence total de la communauté internationale.

« Tout le monde voit les massacres à l’est du Congo. Mais tout le monde se tait. Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qui se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes » a lancé Bakambu, avant centre de la RDC, dans un poste sur Facebook.

Lors de la conférence de presse d’avant match, Charles Pikel, milieu défensif congolais, a indiqué que s’ils gagnent, cette victoire sera dédiée à la population du Nord Kivu.

« Les Léopards feront tout pour que les Congolais qui souffrent dans l’est du pays soient contents d’eux », a déclaré Sébastien Desabres, sélectionneur des Léopards, lors de la conférence de presse d’avant le match. « Nous sommes obnubilés par l’idée de donner du plaisir à tous qui souffrent dans la partie est du pays », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *