Bombardements du site de Mugunga : Félix Tshisekedi écourte son séjour européen

À la suite de l’attaque à la bombe perpétrée le matin du vendredi 3 mai au camp des déplacés de Mugunga près de Goma, causant la mort de plusieurs de ses compatriotes, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a décidé de regagner le pays ce week-end, annonce ce samedi 4 mai le compte X de la Présidence de la République.

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi, tenant compte de la dégradation de la situation, a annulé son voyage officiel en Hongrie pour retourner au pays et gérer les derniers développements de la situation dans l’Est.

S’adressant aux Congolais résidant en Belgique, le Chef de l’Etat a réitéré sa « détermination » à défendre l’intégrité territoriale du pays.

« Je vous garantis que nous gagnerons ce combat quoi qu’il en coûte », a promis le Président Tshisekedi à la communauté congolaise de Belgique.

Des bombes larguées par les rebelles du M23 ont tué au moins huit civils ce vendredi 3 mai dans la matinée dans la périphérie de Goma. Les projectiles ont explosé sur le site de Lushagala, situé dans un camp de personnes déplacées dans le quartier Mugunga, dans l’ouest de la ville de Goma (Nord-Kivu).

Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *